Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'un poètriote

1683

7 Octobre 2015 , Rédigé par Gerfaut

L’armée ottomane est à la porte de Vienne,
Une fumée noire s’élève des faubourgs.
Les Turcs frappent au cœur l’empire des Habsbourg,
Menaçant les vieilles nations européennes.

La ville par la Sainte Ligue* est secourue.
Les soldats du roi polonais Jean Sobieski
Et de Charles de Lorraine sont réunis
Pour sauver la cité vaillamment défendue.

Les charges des cavaliers polonais emportent
Tous les ennemis qui tentent de résister.
Repoussée par les assauts des hussards ailés**,
Se retire l’armée de la Sublime Porte.

Les vainqueurs durent encore mener la guerre
Pour délivrer la Hongrie du joug ottoman.
Ils libérèrent cette nation du Croissant,
Jamais plus l’islam ne franchira sa frontière.

Le pape reçut les bannières islamiques.
« Veni, vidi, Deus vicit » : voici les mots
Que Sobieski envoya avec les drapeaux,
Remerciant Dieu pour cette victoire héroïque.

Aujourd’hui de Budapest jusqu’à Varsovie
Les peuples de nouveau font face à l’invasion.
Tels leurs ancêtres refusant la Soumission,
Ils continuent de se battre pour leur patrie.

*Coalition composée de plusieurs Etats catholiques pour lutter contre l’expansion turque en Europe.

**Corps d’élite de la cavalerie polonaise, ces hussards étaient célèbres pour les ailes qu’ils portaient dans le dos.

1683

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article